Mar
11

Un MFA qui marche

J’ai lancé récemment un nouveau site web de niche sur lequel j’y ai placé de la publicité Adsense. Je vais vous présenter ici comment j’ai fait, les phases qui ont été un échec et celles qui ont été un succès.

Site de niche rentable

Etude des mots clés

La première phase consiste bien sûr à trouver un mot clé principal puis des mots clés secondaires sur lesquels le trafic est suffisant et la concurrence relativement faible pour arriver dans les premières positions dans les résultats de recherche (SERP).

Je précise que je fait mes recherches de mots-clés en Exact match.

Après pas mal de recherches j’ai trouvé un mot clé avec les caractéristiques suivantes :

CPC: 0,54€

Recherches mensuelles dans le monde entier : 4400

Recherches mensuelles dans les zone ciblées : 3600

Concurrence Adsense : 0,92

Nom de domaine : le -.com et le -.net étant déjà pris j’ai opté pour le -.org

Vous pouvez faire vos recherches avec Keywordtool. En l’occurence pour trouver ces résultats j’ai utilisé Long Tail Pro (j’ai une commission si vous passez par ce lien mais c’est un logiciel que j’utilise et que je trouve efficace, je vous le conseille donc).

Etude de la concurrence

Je parle bien ici de concurrence au sens des résultats de recherche et non pas de concurrence Adsense, ce qui n’a rien à voir.

Voilà donc un extrait de Long Tail Pro dans lequel j’ai remplacé les URL et les titres. J’ai aussi effacé mon site qui est actuellement deuxième.

Etude de concurrence d'un mot clé

Cliquer pour agrandir

 

On voit ici que les Pageranks ne sont pas haut, que l’ancienneté est nulle pour la plupart des sites présents dans le top 10, que les liens Dofollow sont quasiment inexistants  et que les titre et URL comportent assez rarement le mot clé exact.

On peut donc considérer le mot clé comme très facile.

Articles

Je voulais voir ce que ça pourrait donner de sous-traiter les articles pour pouvoir plus tard passer en mode industriel et faire des niches à la chaîne.

Je me suis donc inscrit sur Odesk et Fiverr, deux sites qui permettent d’embaucher des freelances pour leur faire faire certaines tâches à votre place.

Sur ces sites il faut écrire vos demandes en anglais même si vous souhaitez faire rédiger un article en français, il faudra donc préciser en anglais que vous avez besoin d’un français natif.

Je me suis fixé comme objectif de trouver un rédacteur à 5$ pour 400 à 500 mots.

J’ai reçu quelques propositions en demandant aux rédacteurs un article qu’ils avaient déjà écrit pour connaître leurs aptitudes en rédaction, grammaire et orthographe.

Les premiers extraits que j’ai reçu comportaient une quantité impressionnante de fautes.

Il y’en a un qui écrivait bien en français mais qui été spécialisé dans la rédaction X donc j’ai passé mon chemin car mon mot clé n’a rien à voir avec le X :).

Au bout de plus d’une semaine j’en ai trouvé un correct, je lui ai donc donné ce que j’attendais.

Il m’a écrit les articles en une semaine mais je me suis rendu compte après qu’il y’avait pas mal de duplicate content entre les articles.

Donc en gros j’ai du retravailler voire refaire complètement les articles.

Cette phase n’a donc pas été une réussite mais maintenant je sais qu’il faut préciser au maximum ce qu’on attend et surtout bien vérifier et revérifier le résultat.

Mise en place

Le nom de domaine est en exact match c’est à dire qu’il correspond exactement aux mot clés et dans le cas présent je n’ai pas mis de tirets entre les mots. Ceux ci sont collés.

Et comme indiqué plus haut je l’ai pris en -.org. Ce qui donne quelquechose du style :  mot1mot2mot3.org.

J’ai attendu une semaine entre l’achat du domaine et la publication du premier article (le temps de la rédaction en somme).

Les articles n’ont pas tous été publiés en même temps. Ils ont été étales sur une semaine ou deux.

J’ai installé ma niche sous WordPress avec les plugins suivants : Ad injection, All in One Seo pack, Google Analytics for WordPress, nrelate Related Content, WordPress Backup to Dropbox, WP Super Cache.

Placement dans les SERP

Je pensais devoir attendre un mois et demi voire deux mois pour arriver en première page donc je ne consultait même pas Google Analytics pour savoir si j’avais du trafic puisque j’étais persuadé que non.

Trafic au lancement du site de niche

Cliquer pour agrandir

Hé bien en fait, surprise, j’ai eu ma première visite au bout de deux jours (je filtre mon adresse IP donc mes consultations perso n’apparaissent pas dans GA).

J’étais franchement sceptique sur le système de ping RPC qu’utilise WordPress pour annoncer un nouvel article aux moteurs de recherche. Au vu du résultat j’ai revu mon avis sur la question.

Je précise que j’ai commencé le référencement bien après le lancement du site donc il s’est référencé tout seul.

Le site est monté en 7e place de façon aléatoire dès la première semaine ensuite il a grimpé doucement pour arriver en 2e position fixe sur son mot clé.

Rentabilité

Avec une seule pub Adsense sur chaque page, le site s’est rentabilisé en deux mois (sous-traitance des articles + nom de domaine) avec un CTR moyen de 7,62% ce qui est franchement élevé.

D’où l’importance d’une bonne recherche de mot clé car rien que grâce à çà une niche peut fonctionner et ça économise du temps en référencement.

Articles similaires :

  • Pas d'articles similaires

42 Comments to “Un MFA qui marche”

  • Charles - PressMyWeb 12 mars 2013 à 12 h 06 min

    un super article. Merci pour ce retour d’expérience. Les 2 grandes questions qui restent sont :
    – combien peut on estimer gagner / mois
    – combien de site de niche peut on réussir à lancer pour gagner sur la masse
    Charles – PressMyWeb Articles récents..Speed Consulting pour #entrepreneurs : des places à gagnerMy Profile

  • Arnaud 12 mars 2013 à 12 h 14 min

    Difficile d’estimer à l’avance les revenus, ça dépend de sa position dans les moteurs de recherche, du CPC et de la concurrence Adsense.

    En faisant les sites soi-même c’est difficile d’en lancer beaucoup mais en sous-traitant certaines tâches c’est faisable.
    Ceux qui font ça en industriel en plusieurs centaines.

    • Charles - PressMyWeb 12 mars 2013 à 12 h 22 min

      Ok alors d’autres questions :
      – combien estimes tu gagner sur ta niche ?
      – en moyenne combien penses tu qu’il soit possible de gagner ?
      – sur ton site, tu as combien de page ? (pas article mais pages)
      – tu as prévu de mettre régulièrement du contenu ? tu ne penses pas qu’il puisse vivre seul ?
      Charles – PressMyWeb Articles récents..Speed Consulting pour #entrepreneurs : des places à gagnerMy Profile

  • Arnaud 12 mars 2013 à 13 h 31 min

    > – combien estimes tu gagner sur ta niche ?
    25€/mois
    – en moyenne combien penses tu qu’il soit possible de gagner ?
    A mon avis il sera assez difficile d’arriver deuxième voire premier sur tout les sites donc je dirais moins que celui là mais je ne saurais donner une moyenne précise pour l’instant.
    – sur ton site, tu as combien de page ? (pas article mais pages)
    En fait j’ai marqué « articles » mais je n’ai que des pages et j’en ai 5 sans parler des pages « bateau », contact etc
    – tu as prévu de mettre régulièrement du contenu ? tu ne penses pas qu’il puisse vivre seul ?
    Je n’ai pas prévu d’en rajouter. Il marchera seul sauf si un update de Google vient modifier les SERPs.

  • johan 13 mars 2013 à 16 h 02 min

    Retour instructif. Connais tu market samurai et si oui quel est l avantage de long tail pro par rapport a market?
    Sans connaitre LTP, il me semble que market permet la même chose mais qu’en plus il en permet d’autres (recherche de backlinks…)
    Sinon pour le réf de ton site, plutot de l annuaire, commentaires… ou alors des choses plus automatisés?
    johan Articles récents..Tous les bonus PMU : Offre PMU sur le poker, les paris sportif et le turfMy Profile

  • agrumeprod 13 mars 2013 à 18 h 33 min

    Salut,

    Je sais que les deux sont concurrents mais je n’ai jamais utilisé Market Samouraï.
    A priori LTP est plus rapide dans les recherches de mots clés que MS. MS a probablement d’autres atouts ;)

    Pour les backlincks c’est essentiellement de l’annuaire.
    Je suis très méfiant avec les outils automatiques cela dit je suis en train d’en tester un sur d’autres sites où je n’ai pas grand chose à perdre.

  • InvestMan from Blog business 14 mars 2013 à 5 h 11 min

    Salut Arnaud, très sympa ce retour d’expérience. Il est effectivement très important de commencer par une bonne phase de recherche pour être sûr de ne pas se lancer dans le vide. Beaucoup choisissent des « niches » ultra concurrentielles et n’arrivent jamais à se positionner. Entre temps, il y aura eu beaucoup d’argent de dépensé pour pas grand chose à part pour l’apprentissage !
    InvestMan@Blog business Articles récents..Quelle stratégie adopter pour investir en bourse ?My Profile

  • Arnaud 14 mars 2013 à 12 h 53 min

    En même temps il vaut mieux dépenser de l’argent et avoir un retour négatif pour pouvoir s’améliorer ensuite que de ne rien faire auquel cas c’est sûr on ne va rien gagner du tout :)

  • Kelsi from organisation evenementiel 22 mars 2013 à 6 h 58 min

    Bonjour,

    Intéressant que ce soit l’article et les précédents commentaires. Le choix de la niche est absolument important car si déjà des centaines sont déjà dessus et que l’on arrive avec sa passion et son enthousiasme tout frais et l’espoir (légitime) d’être rapidement au top de la liste, rapidement on va déchanter car va falloir se battre : généralement, quelque chose que peu de gens comprennent dès le départ.
    Kelsi@organisation evenementiel Articles récents..Stratégie marketing efficace pour faire connaître votre entrepriseMy Profile

  • Xav from Salle de bain 3 avril 2013 à 9 h 12 min

    Bonjour,

    J’ai essayé de gagner avec la pub mais franchement ce n’est pas une réussite, quelques euros par mois.
    J’ai déjà essayé une méthode similaire, mais bof….
    Je pense surtout qu’il faut trouver la niche sans trop de concurrence mais assez pour que ça rapporte.
    Xav@Salle de bain Articles récents..Porte serviettes sous lavaboMy Profile

  • Arnaud 3 avril 2013 à 9 h 21 min

    Oui faut pas se jeter dans la première niche qui vient c’est sûr.
    Trouver un mot clé avec peu de concurrence n’est pas simple et il faut un peu d’habitude pour savoir l’étudier.

    Mais quand t’as l’habitude et que tu trouves des bons filons ça marche.
    Bon après tu vas pas gagner des centaines d’euros avec on est d’accord

  • Mike from streaming-sc.com 4 avril 2013 à 15 h 06 min

    Ca parait vraiment un bon plan les MFA, quelle offre utilise tu chez Long Tail Pro ?

  • Arnaud 4 avril 2013 à 15 h 13 min

    C’est un bon plan mais il faut quand même s’attendre à essuyer quelques échecs avant d’y arriver car savoir comprendre la concurrence ne se fait pas en un jour ;).
    J’ai fait quelques sites sans résultats probants avant celui là.

    J’utilise Long Tail Pro, celui sans abonnement. donc.
    Long Tail Platinium est intéressant quand on fait du mot clé à la chaîne notamment pour l’indice KC qui donne une évaluation de la concurrence. On voit donc tout de suite le niveau de difficulté avec.
    Pour l’instant je n’en fais pas assez pour rentabiliser l’abonnement donc je me contente du Pro.

  • roger 11 avril 2013 à 23 h 17 min

    Bonjour,

    On parle de nouveau filtre Google pour lutter contre l’hyper optimisation.

    Combien faut-il mettre de mots cles dans platinum SEO ?

    Si on n’en met trop est ce préjudiciable ?

    Merci
    roger Articles récents..Que penser des poêles à pellets WandersMy Profile

  • Arnaud 12 avril 2013 à 5 h 46 min

    Bonjour Roger,

    Aujourd’hui les mots clé dans les champs meta ont très peu d’importance pour Google (voir interview de Matt Cutts certes pas récente mais à priori toujours d’actualité).

    Après certains moteur de recherche plus petit peuvent encore s’en servir.

    Personnellement je les mets de moins en moins pour éviter de donner mes mots clés à la concurrence même si pour des MFA ils sont gros comme une maison :)

    Certains conseillent de ne pas dépasser 700 caractères ce qui laisse de la marge mais ça reste de toute façon sans grande importance.

    • roger 15 avril 2013 à 8 h 29 min

      Merci pour la réponse.

      Votre site est super instructif. Pour ne pas vous oublier, je me suis inscrit à la news letter.

      Bonne journée
      roger Articles récents..Que penser des poêles à pellets WandersMy Profile

      • Arnaud 15 avril 2013 à 14 h 07 min

        Merci beaucoup.

        A voir votre adresse email vous faites du MFA sur un mot clé que j’avais repéré il y’a quelques temps :)

  • Marie 14 avril 2013 à 14 h 58 min

    Bonjour
    Retour d’expérience intéressant et encourageant !
    Si j’ai bien compris vous avez publié 5 pages statiques sur 2 semaines et le site s’est positionné uniquement avec vos mot-clés sélectionnés et via le système de ping de wordpres, c’est bien cela ?
    Est-ce que vous avez utilisée une liste de site de ping ou juste pingomatic qui est « livré » avec l’installation de WP ?
    Si je comprends bien votre dernier commentaire, vous laissez les SERPS identifier les mots clés dans le texte sans forcément les spécifier dans les tags de WP ?

    Merci d’avance pour votre retour

  • Arnaud 14 avril 2013 à 19 h 54 min

    Bonjour Marie,

    Disons que je comptais attendre avant de commencer le référencement.
    Pendant ce temps là, effectivement le site s’est positionné tout seul.

    J’ai mis une liste de ping RPC que j’utilise depuis un moment.

    Sur celui là je ne sais plus si j’ai renseigné les mots clés dans All in one SEO mais je le fais de moins en moins.

    Dans mes articles je fais attention au nombre de fois où je met mes mot-clés pour qu’il n’y en ait ni trop ni trop peu.

  • Zoraida 15 avril 2013 à 16 h 40 min

    C’est toujours intéressant de voir comment procède les autres. Je t’encourage dans tes démarches par la même occasion. La question de rentabiliser un site, je pense que chacun à déjà quelques pistes notamment les marques blanches, l’affiliation, Google Adsense et autres donc itnutile de trop poser la question mais voir plutôt le procédé non?
    Zoraida Articles récents..Wagram Horizons, l’organisateur de voyage personnaliséMy Profile

  • Arnaud 15 avril 2013 à 20 h 04 min

    Il peut être intéressant de faire le tri dans tout les systèmes de monétisation posssibles.

  • roger 15 avril 2013 à 20 h 05 min

    C est mon premier essai de site de niche.
    Je m appercois que j ai sous estimé la concurence.
    Mais c est un excellent moyen pour apprendre.
    Merci encore pour le contenu du site

  • Arnaud 15 avril 2013 à 20 h 10 min

    Effectivement il est difficile au départ d’évaluer la concurrence.
    Le meilleur moyen c’est de se lancer quitte à se louper quelques fois.
    Vu le prix d’un nom de domaine c’est pas le drame ;)

  • Bellinger 18 avril 2013 à 15 h 57 min

    Merci du partage d’expérience. Choisir les bons mots clés n’étant déjà pas si facile, voilà également qu’il faut étudier la concurrence qui va avec. Keywordtool est intéressant pour trouver de nouveaux mots clés sinon pour Long Trail Pro, je ne m’y suis pas encore intéressé.

  • marcelllin 3 mai 2013 à 9 h 15 min

    Je confirme que le choix des mots-clés est important mais parfois Google fait également des siennes de ce côté là et tape sur les doigts lorsque l’on utilise trop souvent les mêmes mots clés! Là il faudra préparer des variantes et c’est pas toujours évident.
    marcelllin Articles récents..Comment réparer votre maison ?My Profile

  • Arnaud 3 mai 2013 à 14 h 25 min

    Oui, je fais attention à ne pas avoir une densité de mot clé trop importante pour éviter que ça arrive.
    Bon maintenant on n’est jamais à l’abri :)

  • Caroyln 8 mai 2013 à 19 h 09 min

    Je suppose qu’un gros travail sur le contenu à dû se faire une fois les mots-clés déterminés! Tu as parfaitement raison de préciser que « La première phase consiste bien sûr à trouver un mot clé principal puis des mots clés secondaires ». On a tendance en effet de ne pas plancher sur les mots-clés secondaires que seulement lorsque Google nous tape sur les doigts.

  • Arnaud 10 mai 2013 à 19 h 37 min

    Pour celui là, oui j’ai passé pas mal de temps à réaliser le contenu. Bon ce n’est pas du texte exceptionnel non plus.
    Maintenant je les fait écrire par un rédacteur (pour celui là je l’ai fait moi-même).

    Le trafic vient essentiellement du mot clé principal, on verra avec le temps si les mots clés secondaires accrochent un peu plus de trafic.

  • yan from serrurerie dans paris 21 mai 2013 à 14 h 40 min

    Vraiment je ne suis pas vraiment sur de votre technique mais si vous dîtes que cela fonctionne j’aimerai bien avoir un exemple.

  • Arnaud 21 mai 2013 à 15 h 02 min

    Je ne peux pas donner l’adresse sinon tout le monde va utiliser les mêmes mots clés mais le site se porte bien. Il est deuxième sur son mot clé principal et le trafic est ce mois ci de 1200 visiteurs uniques.

    Etudier la concurrence est toujours compliqué car il y’a beaucoup de paramètres en jeu. On n’est jamais totalement sûrs d’arriver dans les premiers.
    D’autres utilisent des critères similaires aux miens et s’en sortent très bien notamment aux états-unis.

  • Thibaut Patouillard 6 juin 2013 à 8 h 44 min

    Hello,
    en tant qu’expert des réseaux de site je trouve ton article clair et précis.
    Tu permets de faire comprendre au gens l’opportunité de ce business sur internet.
    merci et à bientôt

  • Arnaud 6 juin 2013 à 9 h 39 min

    Salut Thibaut,

    Merci beaucoup.

    J’espère effectivement que ça permette à d’autres de se lancer sur ce marché où la mise de départ est très faible.

  • Olivier from rencontres pour seniors 9 juin 2013 à 19 h 53 min

    Votre retour est très intéressant, il faudrait essayer de créer 100 sites du même style histoire de pouvoir calculer un revenu mensuel moyen par site qui permettrait de prédire avec précision le nombre de site necessaire pour un revenu désiré… En tout cas merci pour votre retour d’expérience ;)

  • Arnaud 9 juin 2013 à 19 h 55 min

    J’y travaille mais ça va prendre un peu de temps :)

  • etui iphone 4 24 juillet 2013 à 8 h 19 min

    très intéressante la technique

  • Alice from collection caftan marocain 26 juillet 2013 à 8 h 33 min

    Article fort intéressant, un blog qui ira directement dans mes favoris !

    • Arnaud 26 juillet 2013 à 15 h 17 min

      Merci Alice ;)

  • Axel from horoscope octobre 9 septembre 2013 à 11 h 01 min

    Merci de la part du novice que je suis ;) je voyais MFA sur les forums sans jamais savoir à quoi ça correspondait.

  • Arnaud 9 septembre 2013 à 13 h 32 min

    Oui ça veut dire « Made for ads ». Un site optimisé pour la publicité en gros.
    « Un site de micro niche qui marche » je trouvais que ça faisait un peu long comme titre.

  • Claude 21 octobre 2013 à 16 h 23 min

    Salut
    C’est stratégique à mon avis Arnaud. Je veux dire MFA ça attire déjà l’attention des curieux qui veulent découvrir qu’est ce qui se cache derrière ce sigle. Pour moi ça aurait été moins intéressant que tu me colle un titre en anglais pour ton article. Je viens d’apprendre quelque chose de nouveaux merci.

  • Arnaud 21 octobre 2013 à 16 h 27 min

    Je n’en ai même pas fait exprès à vrai dire. Je ne cherche pas à faire des super titre accrocheurs bien qu’il m’est arrivé de le faire :)

    Content que ça t’ais appris quelquechose.

  • Paul Mumu 22 janvier 2014 à 15 h 54 min

    Bonne analyse. J’ai testé un peu ce que vous avez dit en évitant de répéter vos erreurs soulignées et ça fonctionne bien que ce n’est pas encore très visible
    Paul Mumu Articles récents..Bons plans Rakabulle : UBER, votre chauffeur privéMy Profile